WINDIGIPET

page1 - page2 - page3 - page4 - page5 - page6 - page7 - page8 - page9

 

7- L'exploitation

Le mode d'exploitation choisi est le mode horaire.

 

La table horaire est l'élément fondamental de ce mode. Elle consigne dans une table tous les mouvements de train désirés avec toutes les caractéristiques temporelles et fonctionnelles voulues.

 

Il peut (il doit même) exister plusieurs tables horaires pour un réseau. On ne peut cependant en exécuter qu'une seule à la fois.

 

Une table horaire est constituée, pour chaque ligne :

 

- de l'heure de départ du train,

- de la désignation de la locomotive (représentative du train lui même),

- de la désignation de l'itinéraire,

- d'une colonne heure d'arrivée qui se remplit automatiquement lors du test de l'itinéraire,

- de la liste d'évènements à contact, programmés pour cet itinéraire. Ces évènements sont déclenchés sur les contacts de rétrosignalisation rencontrés pendant l'itinéraire. Il s'agit tout d'abord des conditions de départ du train, puis le déclenchement de toute commande souhaitée (commande d'accessoires magnétiques, signaux, etc.) et des conditions d'arrêt.

 

Les mouvements des trains sur le réseau sont régis par la succession des itinéraires programmés. En fin de table horaire, chaque train doit être revenu à sa position de départ, faute de quoi, cette table ne peut pas être ré-exécutée puisque les conditions de départ ne sont pas remplies.

 

La succession des itinéraires relèvent de l'imagination de l'exploitant (!) et des possibilités du réseau. C'est la raison pour laquelle le schéma de voie est une des étapes clés dans la conception du réseau. Une fois l'horaire établi, de nombreux essais doivent être effectués afin notamment d'assurer la fluidité du trafic et une bonne synchronisation horaire des différents trains qui circulent.

 

Table horaire

 

 

 

 

 

Retour page précédente __________ Page suivante