Construction du RÉSEAU

page1 - page2 - page3

 

 

Construction

Les détails :

 

 

Quelques photos de la construction du réseau :


Le début

Début cablage

Première implantation

Suite cablage

Planche verticale

Fils de cablage

Câblage terminé

Fin cablage

 

La construction est réalisée sur un plateau de 1,10m x 2m.

 

Sur le plateau (planches de sapin de 16mm), j’ai d’abord installé les rampes, réalisées avec du contreplaqué de 5mm, soutenu ici et là par des bouts de tasseau. La pente est de 4% maxi. Attention, c’est le maximum admissible car les locomotives avec des wagons risquent de patiner, même avec des bandages en caoutchouc sur les roues.

 

Sous les rampes, j’ai percé des trous un peu partout dans le plateau (diamètre 10mm) en prévision des fils électriques que j’allais devoir installer (rétrosignalisation, commandes des aiguillages, etc.).

 

J’ai recouvert ensuite le plateau avec du gazon en rouleau et du flocage quand c’était nécessaire. Les montagnes ont été réalisées avec du grillage recouvert de plâtre.

 

Après ça, j’ai posé les rails, préparés à l'avance (fils électriques soudés pour les prises de courant, etc.). J ’ai réalisé le câblage électrique plateau vertical appuyé contre un mur (câblage dans des goulottes, voir les photos sur la page "Archives photos") en vérifiant tout à chaque étape (câblage des accessoires électroniques : rétrosignalisation, etc.). Le câblage a été bon du premier coup : j'ai utilisé des fils de couleur avec une couleur déterminée pour chaque type de branchement (Achat des câbles en rouleaux de 100 m et de section 0,14 mm2 chez Conrad réf. 60 58 59-49 (rouge), 60 58 67-49 (noir), 60 58 75-49 (bleu), 60 58 83-49 (vert), 60 58 91-49 (marron). Pour les grands réseaux, attention aux chutes de tension dues à la longueur des câbles, voir à ce sujet ce que dit la norme pdf (87 Ko).

 

Puis j’ai mis le plateau en place et ajouté les gares, les maisons (toutes avec éclairage intérieur), la signalisation, etc. Une partie de ce câblage s'est affectuée cette fois-ci couché sous le plateau, ce qui est nettement moins confortable !

 

Le décor vient essentiellement de chez Faller mais je l’ai entièrement repeint, c’est beaucoup plus réaliste que les couleurs d’origine qui font plastique. Par exemple les murets en pierre sont en polystyrène que j’ai peint en gris avec brossage avec un peu de blanc et de noir et ça devient plus vrai que nature.

 

Le matériel nécessaire se réduit donc à une perceuse, scie sauteuse, tourne vis et un multimètre électrique, c'est-à-dire le matériel dont dispose tout bricoleur.

 

 

 

 

 

 

 

Retour page précédente __________ Page suivante